34°
27°
Camping car en Vaucluse © Hocquel

Le Vaucluse en camping-car

du Nord au Sud en 13 étapes

15 jours

Bollène

Pertuis

Avec cet itinéraire, on prend les routes pittoresques, les chemins de traverse, pour un périple de Bollène jusqu’à Pertuis, où, si le cœur vous en dit, l’autoroute sera de nouveau là pour poursuivre la route.
Une parenthèse vauclusienne, qui vous réservera quelques jolies surprises 😉

Téléchargement

Telecharger au format GPX

Départ

Bollène

Coordonnées GPS

4,778759

44,29721

Jour 1 – Provence Côté Rhône

Lapalud, Lamotte-du-Rhône, Mondragon, Mornas

A Bollène, l’histoire se fait industrielle avec l’usine barrage Blondel, centrale hydro-électrique qui produit une énergie verte et que l’on découvre en visites guidées.

Les autres villages ont chacun de jolies épopées à raconter, du dragon terrassé à Mondragon à la destinée militaire de Mornas, surmonté de sa forteresse médiévale.

Lapalud, c’était la capitale des balais. Oui, oui, ce balai en sorgho qu’on trouvait dans chaque maison, c’était ici qu’on le fabriquait ! Aujourd’hui, le souvenir de ce temps s’affiche sur les murs des maisons, en publicités peintes, parfois à demi effacées, au charme désuet.

Bonnes adresses

Jour 2-Enclave des Papes

Pas moins de 4 cités à découvrir, pour une Enclave des Papes !

A la naissance du département de Vaucluse en 1793, Valréas, Grillon, Visan et Richerenches sont restées attachées à leur ancien Comtat Venaissin, formant un îlot de Provence en terre drômoise !

En juin et juillet, on y vient pour admirer la lavande, de novembre à mars pour déguster la truffe noire et toute l’année pour la douceur de vivre de ces petites cités de caractère !

Cette terre, c’était la frontière Nord des territoires des Papes. Et qui dit frontière dit marquage : les bornes papales, qu’on peut découvrir avec une jolie balade entre vigne, lavande et forêt.

Le cœur du village de Richerenches est construit dans l’enceinte d’une ancienne commanderie templière (la plus importante de Provence à son apogée avec 275 membres). Aujourd’hui, une partie de la commanderie abrite un joli musée de la truffe et du vin.

Aires de service camping-cars

Jour 3- Le Pays d’Aygues Ouvèze

Changement de décor pour découvrir ces 8 villages au fil de balades confidentielles, hors des sentiers battus

Camaret-sur-Aigues, Lagarde-Paréol, Piolenc, Sainte-Cécile-les-Vignes, Sérignan-du-Comtat, Travaillan, Uchaux, Violès… Ici, l’histoire se raconte entre cultures maraîchères et vins des Côtes du Rhône, le long de la mythique RN7.

Les passionnés de nature et entomologie sont comblés à Sérignan-du-Comtat, où la maison de Jean-Henri Fabre, l’Harmas, est devenue musée d’histoire naturelle et au Naturoptère, véritable temple vivant des plantes et insectes !

Le massif d’Uchaux offre de jolies randonnées et balades à vélo (une randonnée permet d’ailleurs de découvrir les vestiges du château du Castellas), avec des vues panoramiques sur le Ventoux, la Vallée du Rhône et la plaine d’Orange.

Aire de service camping-cars

Jour 4 – Autour d’Orange et Châteauneuf-du-Pape

Direction Orange, Caderousse, Châteauneuf-du-Pape, Jonquières et Courthézon

On est toujours sur les traces de la mythique RN7, au cœur des vins réputés des Côtes du Rhône, dont Châteauneuf-du-Pape est un fleuron, et plongés dans l’histoire romaine en Provence à Orange, où l’arc de Triomphe et le théâtre antique (scène des Chorégies depuis 150 ans), sont des joyaux d’architecture qui éblouissent le visiteur.
A Orange, le théâtre antique, l’arc de triomphe et la Colline Saint-Eutrope sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

C’est à Châteauneuf-du-Pape que fut créé le concept même des AOC, sous la houlette des producteurs de vins soucieux de préserver leur nom, leur savoir-faire et la qualité de leurs vins. Et en 1936, Châteauneuf-du-Pape devient la 1ère AOC viticole de France !

Aires de service camping-cars

Jour 5 – Autour de Vaison-la-Romaine et le Ventoux versant Nord

On quitte Orange pour rejoindre la région de Vaison-la-Romaine, où de Brantes à Séguret en passant par Cairanne, de Savoillans à Buisson en passant par Puyméras, Roaix, Sablet ou encore Rasteau, 19 villes et villages vous attendent, pour une escapade entre histoire, art de vivre et nature.

Si Vaison-la-Romaine, avec ses vestiges antiques et sa ville haute médiévale et Séguret, classé parmi les plus beaux villages de France, sont les plus connus, les villages alentours méritent tous une visite, tantôt pour leurs vins, tantôt pour le charme des maisons et rues caladées.

A Rasteau, outre les cuvées connues par les amateurs de Côtes du Rhône, on produit un vin doux naturel, qui bénéficie d’une AOC et AOP. A déguster (avec modération bien sûr) à l’apéritif ou en dessert (il se marie divinement avec les gâteaux aux fruits rouges, à la cerise ou les chocolats 😉).

A Savoillans, le sentier Land’Art et nature offre une balade inédite et insolite. Tout en se baladant en forêt, on découvre les œuvres d’artistes, qui ont donné vie ici à leur vision du Ventoux.

Aires de service camping-cars

Jour 6 – Le Ventoux côté Sud

Allez, hop, on fait le tour pour rejoindre le pays de Sault puis, dans la plaine, Villes-sur-Auzon, Mormoiron, Blauvac ou Méthamis, villages de caractère.

Sur le plateau de Sault, on voit la vie en lavande (qui ne connaît pas Aurel et son champ de lavande 😉), dans la plaine, en vergers et vignes, le tout entouré d’une nature préservée, dont les Gorges de la Nesque à la forêt luxuriante, sous l’œil bienveillant du mont Ventoux. Ici, les amateurs de pleine nature et grands espaces sont comblés !
Dans les Gorges de la Nesque (attention à la hauteur, la route étant ponctuée de passages de tunnels d’environ 3 m de hauteur), le belvédère du Rocher du Cire est une pause incontournable. Depuis ce promontoire, on domine les Gorges, avec le Ventoux sur lequel on a une vue imprenable. On peut aussi y admirer la stèle du poème Calendal, de Frédéric Mistral et croiser les sangliers apprivoisés de la maison voisine, qui s’invitent parfois sur la route pour venir dire bonjour aux visiteurs 😉
A Monieux, le plan d’eau permet de faire une pause fraîcheur. Réservé à la pêche (on ne s’y baigne donc pas), il offre, entre roseaux, saules, peupliers, espaces verdoyants et une aire de jeux pour enfants, un espace idéal pour se dégourdir les jambes !

Aires de service camping-cars

  • Sault : aire municipale, Parking N°3 et Camping du Défends
  • Villes sur Auzon : Camping les Verguettes  et Camping municipal

Jour 7-La plaine du Comtat Venaissin

Avant de rejoindre la plaine, on imagine que vous aurez envie d’aller dire Bonjour au Ventoux 😊.

A Sault, suivez la route jusqu’au Chalet Reynard, puis jusqu’au sommet. De là, 2 options : redescendre par le versant nord vers le Mont Serein puis Malaucène ou reprendre la même route jusqu’au Chalet Reynard et descendre par Bedoin pour rejoindre Carpentras et la plaine.

Cette région, c’est 25 villes et villages qui vous attendent tout autour du Géant de Provence, de Venasque, classé parmi les plus beaux villages de France, à Malaucène. Certains sont connus : Bedoin, Gigondas, Vacqueyras, Beaumes-de-Venise. D’autres plus confidentiels : Suzette, La Roque-Alric, Beaumont-du-Ventoux, Loriol-du-Comtat.
Une chose est sûre : tous ont une histoire à partager avec le visiteur ! En plus d’un riche passé, c’est aussi le jardin de la France : AOC Ventoux, fraise de Carpentras, cerise des monts de Venasque, asperge de Mormoiron, figue de Caromb…

A Saint-Léger-du-Ventoux, le jardin singulier complète le sentier Land’Art de Savoillans. Ici aussi, la balade en forêt est ponctuée d’œuvres uniques, parfois insolites. C’est ici aussi que se trouvent les éditions « Esprit des lieux », avec une jolie librairie.

A Mormoiron, le plan d’eau des Salettes est idéal pour piquer une tête avec vue sur le Ventoux. Ici, on trouve également un accrobranche (Ventoux aventures), des départs de randonnée, un parcours d’orientation et pour se rafraichir, une guinguette (« La Cahute). Tout pour une journée en famille au bord de l’eau.

Aires de service camping-cars

Jour 8- Autour d’Avignon

C’est parti pour une escapade de Velleron à Rochefort-du-Gard : 16 villes et villages à découvrir, certains à la réputation mondiale, d’autres plus confidentiels.

En point d’orgue : Avignon, capitale des Côtes-du-Rhône, avec son Palais des Papes et son Pont chanté dans le monde entier, les remparts, Notre-Dame-des-Doms et le jardin du même nom. On aime son ambiance unique foisonnante durant le festival, en juillet, plus confidentielle en hiver, ses ruelles pavées (Teinturiers, place et rue Saint-Pierre, rue Saunerie, rue Peyrolerie…), ses musées, tout ce qui ajoute au charme de la ville.
De l’autre côté du Rhône, Villeneuve-lez-Avignon avec sa Chartreuse et la Tour Philippe-le-Bel.
Puis, au fil des routes : Caumont-sur-Durance, Velleron, Roquemaure…

A Velleron, le marché des producteurs (tous les soirs en saison – le mardi, vendredi et samedis en hiver) est une véritable institution, rendez-vous incontournable pour remplir son panier de produits locaux !

A Avignon, le Palais des Papes, le Petit Palais, la cathédrale Notre Dame des Doms, le Jardin des Doms, les remparts, le Pont Saint-Bénézet sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO

Aires de service camping-cars

Jour 9- La Porte du Ventoux

Votre nouveau périple vous conduira à Pernes-les-Fontaines, avec ses 41 fontaines et ses artisans « Talents d’ici » à Monteux, avec le Parc Spirou-Provence, Wave Island, le Lac Monteux-Provence, à Althen-des-Paluds, Bédarrides et Sorgues.

Suivez les Sorgues pour des balades dépaysantes, profitez-en pour aller à la rencontre de l’histoire de ces petites cités, qui recèlent des petits trésors.

Paul de Vivie, dit Vélocio, père du cyclotourisme, est né à Pernes-les-Fontaines. Le musée du cycle comtadin retrace d’ailleurs son histoire et celle du vélo à travers les âges.

C’est à Sorgues que Picasso et Georges Braque s’installèrent en 1912, ce dernier créant ici le premier papier collé de l’histoire de l’art. Durant leur séjour, ils s’adonnèrent même à la cuisine, créant l’ajo blanco, une sorte de soupe à base d’ail local, d’amandes et de raisins du cru, qui, selon les deux hommes, a la vertu « de faire rire beaucoup » et de tuer les mouches. Braque reviendra régulièrement à Sorgues de 1913 à 1916.

Aires de service camping-cars

Jour 10 – Pays des Sorgues Monts de Vaucluse

Les Sorgues sont ici encore votre fil rouge pour des balades au gré…

-De l’eau, de L’Isle-sur-la-Sorgue à Fontaine-de-Vaucluse,
-Des histoires dans la grande Histoire, sur les traces du Marquis de Sade à Saumane-de-Vaucluse, au musée Jean Garcin 39-45 l’appel de la liberté et au musée-bibliothèque Pétrarque de Fontaine-de-Vaucluse,
-Des traditions de la langue provençale à Châteauneuf-de-Gadagne, berceau du Félibrige,
-De l’histoire naturelle aux grottes de Thouzon, Le Thor,
-De la chine, l’Isle-sur-la-Sorgue étant une des capitales européennes des antiquaires

C’est au Château de Saumane que le Marquis de Sade passa une partie de sa jeune enfance, chez son oncle, maître des lieux et abbé, qui libre penseur, érudit, mais aussi grand séducteur, fut le précepteur du jeune Marquis.

Au Thor, outre le château, les grottes de Thouzon offrent un havre de fraîcheur en été. Un voyage souterrain de quelques millions d’années !

Aires de service camping-cars

Jour 11 – Luberon Cœur de Provence

Continuez plus au Sud, de Cavaillon, à Vaugines : 16 villes et villages à découvrir, chacun avec leur charme, leur histoire intimement liée au Luberon qui se raconte au fil de la pierre sèche, des bories.

Parmi les plus connus : Cavaillon (entre autres capitale du melon), Gordes (classé parmi les plus beaux villages de France, son château et son village des bories), Lourmarin (classé parmi les plus beaux villages de France), Mérindol et Oppède-le-Vieux (liés à l’histoire des Vaudois)…
Autour, des villages confidentiels : Lagnes, Robion, Puget, Puyvert, Les Beaumettes ou encore les Taillades…
On n’oublie pas la lavande avec, en saison, les champs que l’on rencontre en allant de Cavaillon à Apt et le Musée de la lavande-Provence à Cabrières-d’Avignon, qui toute l’année, propose une plongée dans cet or bleu de Provence.

A Mérindol, l’observatoire ornithologique permet aux amoureux de la nature d’admirer nombre d’espèces d’oiseaux aquatiques, dans un cadre préservé. Une jolie balade en bord de Durance en perspective !

Jour 12 – Pays d’Apt Luberon

Vous arrivez dans la Provence en multicolore 😊 25 villes et villages à parcourir, d’Apt à Sivergues, en passant par Murs ou encore Saint-Martin de Castillon.

Ce pays connu mondialement pour ses ocres : le Colorado provençal à Rustrel, le sentier des ocres et l’écomusée de l’ocre à Roussillon, les mines de Bruoux à Gargas en sont les sites emblématiques.
Il est aussi incontournable pour la lavande, qui colore les paysages en saison, du côté de Lioux, au pied des falaises, sur le plateau des Claparèdes, ou encore du côté de Saint-Saturnin-lès-Apt…
Il abrite aussi de jolies pépites : Roussillon et Ménerbes, classés parmi les plus beaux villages de France, Apt, capitale mondiale du fruit confit, Bonnieux, Buoux, Joucas, Murs, Saignon… Tous ont un charme particulier qui se dévoile au fil des rues, à découvrir en toute saison.

Insolite ! A Gargas, dans une ancienne usine d’ocre, Régis Mathieu a créé une lustrerie d’exception. Ici sont restaurés des œuvres d’art de lieux prestigieux (Le Louvre, Château de Versailles, le Parlement de Bretagne, l’Opéra-comique, l’Assemblée nationale…), sont réédités des lustres, appliques anciens et naissent des créations résolument modernes, véritables bijoux de plafond du XXIe siècle. Un lieu qui laisse admiratif !

Aires de service camping-cars

Jour 13 – Luberon Côté Sud

Passez la combe de Lourmarin. De Cadenet à Beaumont-de-Pertuis, 16 étapes de voyage au fil des villes et villages, pour découvrir ce versant sud du Luberon.

Connus et incontournables : Ansouis, classé parmi les plus beaux villages de France, Cucuron et son étang au cœur du village, La Tour d’Aigues avec son château Renaissance et son musée des faïences, Sannes et son moulin, La Motte d’Aigues et son étang de la Bonde, Beaumont-de-Pertuis et ses 7 lacs, Cadenet.
Puis, parfois presque cachés, tantôt perchés : Grambois, Mirabeau, La Bastidonne, Saint-Martin de la Brasque, Cabrières d’Aigues, Peypin d’aigues, Vitrolles en Luberon, la Bastide des Jourdans, Villelaure.

C’est dans ces villages pittoresques que nombre de films français et internationaux furent tournés. Une idée de balade ciné qui vous mènera à Grambois, Cucuron, Mirabeau, Ansouis…

A Cabrières d’Aigues, l’étang de la Bonde offre le spot idéal pour se baigner, pêcher, se balader dans la végétation luxuriante qui entoure les lieux (l’occasion parfaite pour observer la faune et la flore 😉).

Aires de service camping-cars