27°
26°
Château de Thézan © Hocquel

Promenade aux jardins

La sélection du printemps

Si vous êtes à la recherche d’une expérience florale unique, les Jardins de Provence sont un véritable trésor à découvrir. Imaginez-vous vous promenant à travers des paysages colorés et parfumés, où les fleurs éclosent dans toute leur splendeur et où les plantes aromatiques se parent de délicates tonalités vertes. Que vous soyez un amoureux des plantes, un passionné de photographie ou simplement à la recherche d’un moment de détente dans un un cadre idyllique, les jardins du Vaucluse offrent une escapade inoubliable.

Durée :

2 jours

Type :

Balade

Le Jardin de Pétrarque

Un écrin de verdure et des roses en bord de Sorgue

Il existe à Fontaine de Vaucluse, un lieu dédié au poète Pétrarque dont le jardin est un ravissement. Un passage dans un petit tunnel plusieurs fois centenaire, l’Arca Petrarqua, et nous voici devant un cadre verdoyant orné çà et là de rosiers mis en valeur avec raffinement. Tantôt grimpants, tantôt pelotonnés en massifs, ces arbustes se mêlent élégamment aux lauriers d’Apollon, ronciers et sureaux, jusqu’aux figuiers sauvages en contrebas, sur la rive gauche d’une Sorgue à l’eau pure et froide. On adore flâner le long des murets ou s’asseoir sur le banc. Lire, noter quelques mots sur un carnet ou simplement écouter le vent dans les feuillages s’unir au bruit de la cascadelle.

Jardin du musée bibliothèque Pétrarque

Jardin de la Citadelle

Le Jardin de la Citadelle

A Ménerbes, Yves Rousset-Rouard a créé ce jardin botanique au cœur des vignes. Campé sur six restanques, ce dernier fait la part belle à plus de 400 variétés de plantes médicinales, aromatiques, sauvages et même un peu mystiques. En plein cœur du Luberon, c’est un piano de senteurs à ciel ouvert face au Mont-Ventoux et aux Monts de Vaucluse. Une expérience printanière inoubliable !
Le saviez-vous ? Il existe de nombreux jardins ouverts au public en pays d’Apt Luberon. A découvrir !

Le Jardin du château de Thézan 

A Saint-Didier au pied du Mont-Ventoux, le parc à l’anglaise du Château de Thezan situé en plein cœur du village est une invitation à la rêverie. Ses jardins à la française inspirés de Le Nôtre ont connu un franc succès au 18e siècle pour leur ordonnancement et leur composition : jets d’eau, grandes allées, carrés verdoyants. Depuis une partie a été convertie en parc paysager, mais l’âme des lieux est préservée, sublimée par les œuvres ici et là d’Etienne Viard. Les traces des jardins d’origine demeurent au Sud. Aujourd’hui, l’ensemble propose une variété d’arbres enrichie (exotiques, classiques et horticoles) dans le style des parcs à l’anglaise ainsi qu’une Orangerie (sorte de jardin d’hiver).
Dès 2023, il sera également possible découvrir des pièces historiques du château comme celles dévolues aux soins hydrothérapiques instaurés en 1862.

Ouverture de mai à septembre

Château de Thézan

Jardins de l'Abbaye St André

Le Jardin de l’Abbaye Saint André

Un hymne à la féminité

Dans l’enceinte du fort du Saint André à Villeneuve-lez-Avignon, l’Abbaye éponyme compte un palais abbatial et tout autour, un espace patrimonial de toute beauté, composé d’un jardin italien dans la partie basse et d’un jardin sauvage à flanc de colline, tous deux reliés par un sentier botanique. Le premier d’inspiration toscane est l’œuvre d’Elsa Koeberlé, qui de 1916 à 1950, dessine avec son amie, un ensemble de deux bassins en miroir, d’un parterre en éventail, d’une pergola et de plusieurs statues ornant les allées. A sa droite, une grande terrasse ouverte sur Avignon dévoile une vue exceptionnelle sur la Cité des Papes et ses alentours. De l’autre côté, un jardin sauvage méditerranéen conçu par Roseline Bacou, invite à gravir paisiblement le petit Mont Andaon jusqu’à la chapelle Sainte-Casarie, puis à explorer les vestiges de deux églises exhumées. Entre espèces aromatiques, prairie fleurie et oliveraie, cette partie permet de contourner le palais et d’admirer la vaste plaine de l’Abbaye et le bras du Rhône, le Ventoux en toile de fond.

Roses et plantes méditerranéennes à la Roseraie de Gérenton

Voici une nouvelle roseraie labellisée Nature & Progrès, sur le versant sud du Ventoux dédiée aux roses anciennes comme ont souhaité les cultiver Sylvie et John Brun. Ici tout est naturel, aucun traitement ni intrant chimique ne vient perturber la croissance de ces variétés adaptées aux terres calcaires et au climat de Provence. Roses de Damas, Portland, Chine, Bourbon… sont ici bichonnées. La floraison de ces dames délicates se déroule de mai à mi-juin. Mais l’endroit est ouvert toute l’année, et le jardin des roses se complète d’un jardin méditerranéen comptant des collections de cistes, lavandes, romarin…. 

Roseraie de Géranton