34°
30°
ocres de bruyère en Luberon  © Hocquel

Randonnée des ocres de bruyère en Luberon 

Terre rouge et biodiversité d’une colline discrète

Et si nous nous écartions des circuits traditionnels pour découvrir autrement le Luberon ? Les flancs de la colline de la Bruyère nous offrent une petite balade facile de 45min à proximité d’une ancienne carrière d’ocre du Parc naturel régional du Luberon. On y respire les senteurs de la forêt jusqu’à la mare des Américains. Derrière ce nom peu banal, se dévoile un espace naturel sensible. Moins fréquentée que le sentier des Ocres de Roussillon ou le Colorado Provençal de Rustrel, cette balade sur les hauteurs de Villars est toute aussi plaisante.

Durée :

1 heure

Type :

Randonnée

Parking :

gratuit

Départ depuis Villars

A Villars, nous prenons la direction de la « Colline des ocres » où nous trouvons à nous garer facilement près du village de vacances.

D’entrée nous commençons par une petite montée en forêt d’une vingtaine de minutes. Cela grimpe pas mal. Nous cheminons sur un sentier boisé parmi les chênes blancs et les différentes variétés de cyste sauvage. Nous grimpons ainsi peu à peu le versant sud de la colline de la Bruyère en suivant le fléchage « la colline de la Bruyère espace naturel sensible ». C’est une évidence de dire que la nature est belle en toute saison. A chaque période, elle nous déroule ses richesses, généreuse en tout temps à celui qui sait la regarder. En voici en exemple avec ses petites fleurs qui bordent le sentier. Bien que minuscules en cette période hivernale, elles nous accueillent toutes pétales dehors …

Coup de coeur

Coup de cœur

Les chênaies sont nombreux avec des châtaigniers dans les fonds de vallons et la présence de plusieurs essences de pins. Les bruyères offrent leurs plus belles couleurs à l’été venu.

Randonnées ocres de Bruyère

Le trésor caché des américains

Panneau d'interprétation des ocres de la Bruyère
le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Cette mare est nommée ainsi en souvenir des travailleurs américains qui, à l’époque, ont participé à l’exploitation ocrière du site.

La phrase fait rêver ? L’endroit est précieux pour les amoureux de la nature !

A mi-chemin, nous nous écartons de quelques mètres du sentier pour approcher « le trou des Américains ». Qu’est-ce donc que cette mare ? Un ancien gisement des carrières d’ocre. Aujourd’hui ce trou béant rempli par les pluies, est le point d’eau favori de la faune sauvage locale et le refuge (chevreuils) d’un écosystème d’espèces rares qui s’y sont développées. Libellules et amphibiens se partagent donc les roseaux, à l’image du crapaud persillé et du très rare crapaud à couteux. Au printemps, avec un peu de chance, on peut même y retrouver les tétards géants du pélobate cultripède ! Oui, le « trou des Américains » est un réservoir de biodiversité classé.

Autre parcours sur la colline : 1 randonnée de 4h

Une autre balade est possible sur le GR au départ de la place du village de Villars.

Avec ses éclats d’ocre entre les branchage, ses falaises orangées et ses strates de végétation évolutives, cette randonnée vous offre des clichés en pagaille. Ici, le paysage emprunte les traits des Landes avec sa flore de callunes, de cystes et de bruyères. Là, des massifs de Loeflingie d’Espagne (verte) et de Gagée de Bohème (jaune) apportent leur touche de couleurs. Le panorama étend ses bras sur le massif du Luberon, le Mourre-Nègre et les falaises d’ocre du colorado provençal. Avis aux amateurs de photos !

Ocres du Luberon

Accès

A Villars, prendre direction village de vacances la Colline des Ocres, suivre sur plusieurs kilomètres, le site se localise à gauche avant l’entrée du village de vacances, signalé par un panneau.

Coordonnées GPS

5.417965

43.91506