32°
31°
Surfréquentation Toulourenc © Hocquel

Pour leur santé, laissons les Gorges du Toulourenc respirer !

En raison des dégradations occasionnées par la surfréquentation du site, notamment l’été, nous ne pouvons vous recommander la visite des Gorges du Toulourenc. Nous espérons que cette situation ne sera que temporaire et nous vous invitons à laisser reposer ce site unique.

En chiffres

  • 51 336 visiteurs sur l’été 2015 (828/j)
  • 86 604 sur l’été 2018 (1 392/j)
  • 115 000 en 2019

Les Gorges victimes de leur succès

La surfréquentation du site – année après année – a fini par peser lourdement sur cet écosystème unique. L’afflux de touristes a en effet entraîné une pollution importante de la rivière et de ses environs, ainsi que des dégradations de la flore et de la faune locales. Les déchets laissés par les visiteurs, les déjections humaines et canines, les résidus de crème solaire dans l’eau, les barrages en galets piégeant les espèces, les parkings sauvages, le stationnement anarchique rendant impossible l’accès aux secours, le vacarme incessant sur le site sont autant de nuisances qui mettent en danger les écosystèmes de la rivière et ses abords.

Déchets aux gorges du Toulourenc

Surfréquentation Toulourenc

Une expérience altérée

Comment se réjouir et profiter d’un lieu lorsque notre simple présence participe à sa disparition ?

Comment profiter des gorges lorsque les sentiers longeant la rivière presque tarie sont bondés ? Ou quand les cascadelles et les piscines naturelles sont envahies ? Et le calme de cet environnement naturel tout simplement rompu ? Nous encourageons donc les visiteurs à envisager des alternatives de promenade vers des sites moins fréquentés. Le Vaucluse regorge de lieux naturels magnifiques, plus confidentiels. Vous en découvrirez sur l’ensemble du territoire qui sauront répondre à vos pratiques et activités.
Moins fragiles, ils offrent une expérience authentique. Par exemple, emprunter le GR 91 qui surplombe le Toulourenc au départ de Veaux ou de Saint-Léger-du-Ventoux (compter 2h de balade aller-retour), vous permet de découvrir la vallée sans la dégrader et de profiter d’un panorama de toute beauté.

Et si vous profitiez plutôt

Alternatives balades fraîcheur dans le Vaucluse 

Un endroit à protéger tous ensemble

– La Vallée du Toulourenc est reconnue au niveau européen comme site Natura 2000, au sein du Parc naturel régional du Mont-Ventoux. Ce réseau rassemble les sites naturels à protéger pour leurs espaces et habitats représentatifs de la biodiversité européenne.
– Y vivent des espèces d’intérêt communautaire, c’est-à-dire des espèces en danger, vulnérables ou rares comme le Castor d’Europe, le petit rhinolophe, l’agrion de mercure et le barbeau méridional.
– La faune aquatique est particulièrement impactée par les piétinements qui dégradent voire détruisent les milieux de vie et de reproduction. Les nombreuses constructions de barrage en galets tout au long de la rivière faites par les humains par simple jeu, piègent cette faune aquatique et limitent aussi l’écoulement de l’eau. Conséquence : l’eau monte en température, les algues et la pollution se développent.

Gardes forestiers aux Gorges du Toulourenc

Documentation crues du Toulourenc

Risque de montée des eaux soudaine

Même par beau temps

En provençal, Toulourenc signifie « tout ou rien », nom significatif pour désigner cette rivière qui, avec ses allures de cours d’eau paisible et rafraichissant peut devenir en l’espace de quelques secondes un torrent redoutable et destructeur.

Par exemple, 18 juillet 2013, en l’espace de quelques secondes, le débit a été multiplié par 22. Même s’il ne pleut pas à l’endroit où vous vous trouvez, cela peut être le cas en amont, ce qui provoque de fortes variations du débit.

Pour éviter le danger, consultez le site vigicrues avant de partir.

Une baisse des visites des gorges du Toulourenc est amorcée en 2019 grâce aux opérations de sensibilisation. Celles-ci vont perdurer pour parvenir à préserver le site.