16°
14°
Fruits confits de Provence © O’Brien

Les saveurs de l’hiver

L’hiver aussi, notre palais trouve son lot de plaisirs salés ou sucrés. En Vaucluse, terre de cultures par excellence, nombreuses sont les saveurs qui nous régalent les papilles en toute saison, y compris les jours les plus courts ! Place aux recettes, aux délices gourmands et aux spécialités locales.

Les fruits et les légumes

de l’hiver

En véritable jardin de la France, le Vaucluse se nourrit de la terre toute l’année. En manque d’inspiration ? De nouveauté ? Voici des idées pour sublimer la carde (légume proche de la blette) ou encore les fruits secs dans des préparations gourmandes 😊

le saviez-vous ?

A noter

Bédarrides, Jonquières, Caderousse, Velleron…Hiver comme été, les marchés provençaux prennent place tour à tour dans le département et dressent leurs étals ici et là tous les jours de la semaine. Marchés Provence, marchés des producteurs en Luberon ou au Ventoux

Pâtissons

Les truites de l’Isle sur la Sorgue

Arc-en-ciel de surcroît

Frayant dans une eau claire à 13° degrés toute l’année, les truites arc-en-ciel du bassin piscicole familial de l’Isle-sur-la-Sorgue font honneur à leur espèce. Bénéficiant d’un cycle d’élevage lent, elles grandissent en toute quiétude et en pleine santé.

Truite de l'Isle sur la Sorgue

L’inégalable diamant noir

Comment ne pas évoquer la truffe, une saveur propre au Vaucluse, que l’on trouve au pied du Ventoux ou dans l’Enclave-des -Papes, à Richerenches très exactement où de nombreux marchés spéciaux lui sont consacrés ainsi qu’une messe chaque année, le 3ème dimanche de janvier.

Assiette truffes
Ca vaut le détour

Ça vaut le détour

Retrouvez nos ambassadeurs de la truffe en Vaucluse

Composition truffes

Friandises locales pour un régal intégral

Pendant les Fêtes, tout est permis 😊 : un peu plus de sucreries qu’à l’accoutumée que l’on offre comme un sourire.

Voici donc une liste de nos douceurs préférées, à consommer sans modération !

La Papaline d’Avignon : Hé non ce n’est pas une légende mais bien la grande spécialité d’Avignon ! Pour découvrir son ce que c’est et son histoire, c’est par ici (lien à venir)

Le nougat : combinaison subtile combinaison du miel et des amandes, le nougat offre en bouche des saveurs gustatives bien de chez nous à l’image du miel de lavande. C’est un incontournable des 13 desserts de Noël.
Nougat Silvain à Saint Didier
Nougat Boyer à Sault
Bruno Delade à Caumont

Le Berlingot : Créée dans toutes les couleurs, ce bonbon acidulé à base de sirop de fruits confits est une spécialité de Carpentras.

Les fruits confits : glacés de sucre, les fruits confits ont également leur place sur le plateau des 13 desserts. En Vaucluse, ils ont même leur Capitale : Apt ! et leur lieu dédié : La Maison du fruit confit, avec ses verrines multicolores, son espace muséographique et son salon de thé. A visiter !


Les spécialités bollénoises : Coup de projecteur sur le Mistralet et le pavé du Lez. Tandis que le premier est né de l’inventivité du chef-pâtissier local Francis Demogue en l’honneur de sa ville, le second est intimement lié à son histoire.

Coup de cœur aussi pour nos artisans-chocolatiers locaux

le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Et quelle est la différence entre le gibassier et la pompe à huile ? On vous dit tout ici

Berlingots de Carpentras