11°
Le Groseau au Ventoux @ Hocquel

Les espaces naturels
au nord du mont Ventoux

1 jour

Distance :
32 Km

Monteux

Malaucène

Au pied du massif du Ventoux classé Réserve de Biosphère depuis 1990 et labellisé Parc Naturel Régional en cette année, quatre sites naturels d’intérêt écologique méritent le détour. Avec cet itinéraire, retrouvez la diversité de ce territoire entre marais et forêts.

Téléchargement

Telecharger au format GPX

Départ

Les confines, Monteux

Coordonnées

4.962355

44.053306

Etape 1 : Les Confines, un air de camargue à Monteux

Nichée entre les Dentelles de Montmirail et le Mont-Ventoux, la zone humide des Confines à Monteux surprend par sa faune et sa flore exubérarante.

Terre de chasse au temps des Papes, cette partie de la plaine du Comtat largement irriguée des cours d’eau issus du Ventoux, est aujourd’hui un site classé Natura 2 000, également appelé « petite camargue ». Quelques pas sur la boucle de 1 km offerte à la balade et l’on comprend pourquoi : papillons, libellules virevoltent, tandis que batraciens et autres habitants des marais barbotent sous le regard altier des oiseaux qui peuplent les gerbes de roseaux et les grandes herbes. Hérons pourprés, chouettes, …. ce sont quelques 140 espèces d’oiseaux que l’on peut ainsi observer dans leur environnement et mieux comprendre grâce aux panneaux de ce sentier pédagogique.

En pratique

Etape 2 : La zone humide d’Aubignan, la « Belle-île »

Née au confluent de trois cours d’eau, ce site offre une jolie balade entre sous-bois et marais.

On poursuit notre découverte des zones humides sur ce secteur du Ventoux. A Aubignan, « Belle-île » constitue un champ naturel d’expansion de crue et des traditions agricoles consistant à baigner les prairies. Ici, la végétation – aussi fournie sur les berges que dans l’eau – délivre un environnement de choix pour de nombreux oiseaux, espèces de criquets et de papillons telle que la Diane et même l’orchidée sauvage l’Orchis à fleurs lâches Anacamptis laxiflora. Friands des roseaux, les castors sont bien sûr au rendez-vous alors que l’épervier, la buse et le faucon veillent dans le ciel. Sauriez-vous les distinguer ?

En pratique

Etape 3 : Les collines du lac du Paty

Pas moins de 27 espèces de libellule ont élu domicile auprès de ce lac artificiel situé à Caromb, toujours entre Mont-Ventoux et Dentelles de Montmirail. Un réservoir de biodiversité Incontournable.

Sur les rives du lac agrémentées de tables de pique-nique, les libellules vous invitent dans leur danse incessante. Leurs ailes translucides scintillent comme des gemmes sous les rayons du soleil, nous sommes au lac du Paty, un paradis pour ces insectes. On oublierait presque que ce coin de nature est né de la construction d’un barrage. Dans les collines, le parcours des coupinottes nous fait découvrir un patrimoine pastoral et la légende du Pré-Fantasti ! On plonge au cœur des pinèdes, des sous-bois, des senteurs de thym et de romarin en traversant de jolis clairières bucoliques. Ouvez-les yeux ! Au hasard des rencontres, il est fréquent de croiser une Huppe fascuée orange et noire ou une pie grièche méridionale… Le chemin de retour vers le lac présente un joli pour le final.

En pratique

  • En provenance d’Aubignan, prendre la D55 en direction de Caromb puis la D21 en suivant la signalétique. Garez-vous au parking de la figueraie (ce verger est célèbre , la figue noire est la psécialité de Caromb !) puis cheminer jusqu’au barrage.
  • Sentier de découverte de 45 mn – facile
  • Non accessible au PMR
  • Dans le cadre des animations gratuites mises en place par le Département pour découvrir les ENS

Etape 4 : la forêt départementale du Groseau

Gagnons à présent Malaucène, pour découvrir une vaste forêt du même nom que sa source nourricière : la source du Groseau, seconde résurgence du département après celle de Fontaine-de-Vaucluse.

Si ses eaux nourricières alimentent les grands arbres de la forêt du Groseau, la source du même nom a longtemps permit aux manufactures de vivre dans la vallée. Ainsi l’industrie a façonné le paysage et creusé son vallon et ses sillons dans la roche dont on peut encore avoir les traces. Aujourd’hui, ce site préservé permet de s’y ressourcer et d’y trouver un peu d’ombre et de fraîcheur. Des chemins le long des anciennes platrières au parcours forestier ou plus montagnards, des paysages différents marquent cette randonnée qui permet de cotoyer le Grimpereau des jardins (un joli passereau équipé d’un bec taillé pour les troncs d’ arbres), la Fauvette mélanocéphale à tête noire ou plus rarement le Circaète Jean-le-Blanc. A voir et à écouter !

En pratique

En pratique

Parking

Les confines : à l’entrée du site au niveau du totem
Aubignan : à proximité de la station d’épuration
Lac du Paty : près de la Pré Fantasti
Groseau : près du restaurant « La source du Groseau »

Privilégier le printemps et l’automne pour contempler la flore

L’été, consultez la carte des accès aux massifs forestiers : ils peuvent être interdits si les risques incendie sont trop élevés

Découvrir tous les espaces naturels sensibles du Vaucluse

Vous visitez des espaces naturels sensibles. N’oubliez pas : camping, feu, cueillette, véhicules à moteurs sont interdits et ramassez vos déchets avant de quitter les lieux !