Randonnée Rochers de Baude et Gorge de Badarel © Genestal

Rochers de Baude et Gorge de Badarel

Coup de Foudre dans le Petit Luberon

Éloignée des secteurs du Luberon où se fait souvent capturer l’attention du visiteur, une petite section de crêtes, de falaises et de gorges fermant le massif à l’ouest attend pourtant une reconnaissance méritée. Zone de biodiversité remarquable perchée entre Robion et les Taillades, ce bout de Petit Luberon constitué de corniches, de falaises et de gorges n’a pas fini de vous étonner. Rarement a-t-on vu autant de surprises sur si courte distance. Avis aux aventuriers amoureux de corniches et de passages équipés : les Rochers de Baude pourraient bien être votre prochain coup de cœur ici, dans le Vaucluse.

Durée :

3 heures

Type :

Randonnée

Au pays des tailleurs de pierre

Les Taillades :  un point de départ qui se visite

Ne cédez pas trop vite à l’appel des balises, ces sirènes de chemins qui guident nos pas vers des lieux connus d’elles seules : il faut d’abord absolument visiter Les Taillades ! Depuis le parking mis en place pour les randonneurs continuez par la rue de l’Église, dans le prolongement de l’Auberge des Carrières, pour découvrir les secrets bien gardés des Taillades. Un passage, encadré par deux murets de pierres, s’enroule avec élégance jusqu’à la chapelle Sainte-Luce en révélant deux sites étonnants  : l’ancien château et les étonnantes carrières, témoins d’un passé lié au travail de la pierre.
Les Taillades constituent un brillant exemple de patrimoine préservé et réadapté aux courants d’une nouvelle époque. Ou comment faire du neuf avec du vieux sans en dénaturer l’identité historique.

À ne pas manquer

Reconverties aujourd’hui en théâtre d’événements culturels tant grâce à leur cadre qu’à leur excellente acoustique, les carrières peuvent accueillir jusqu’à 600 personnes pour profiter de spectacles estivaux très prisés. Parmi eux les fameuses Estivales des Taillades qui ont lieu la première quinzaine de juillet.

Le village des Taillades

La Gorge de Badarel : le souffle de l’aventure

Le sentier vient littéralement buter contre la fameuse gorge, étonnant passage qui semble avoir été taillé par la tranche d’une main géante et dans lequel le vent tempête souvent en poussant des hurlements furieux. Une volée de barreaux métallique et une main courante en acier permettent de franchir les un peu plus de deux mètres de ce passage en roche enthousiasmant qui crée véritablement la surprise.

S’ensuit la traversée d’un couloir étroit et abandonné par la lumière, court canyon sec protégé par deux immenses murs calcaires. Et si vous vous dites que l’itinéraire a grillé tous ses atouts dès le départ, vous vous trompez ! Ce petit tour vers les Rochers de Baude n’a, croyez-moi, pas encore fini de vous surprendre !

Les Gorges de Badarel
le saviez-vous ?

Le saviez-vous

Badarel dérive de l’occitan badar, autrement dit béer et fait référence à une brèche ou une entaille. Ce passage a été forcé à l’explosif en 1904, sur décision du Conseil Municipal pour faciliter le passage des forestiers et des bergers de l’époque.

Les Rochers de Baude

Un itinéraire à grand spectacle du Petit Luberon

L’itinéraire des Rochers de Baude, spectaculaire, épouse le minéral au plus près en empruntant une sangle rocheuse coiffée d’un toit qui lui confèrent instantanément une ambiance sensationnelle. Impossible de rester indifférent en cheminant sur cette vire ondulante au-dessus de laquelle s’arc-boute la masse rocheuse de Baude d’un côté et l’horizon infini de la Provence de l’autre. Un plaisir qui se prolonge au fil d’une longue section où le/la marcheur/se restent au contact de ce fascinant décor de falaises calcaires âgées de quelques 130 millions d’années.

Les Rochers de Baude sont une surprise monumentale et génératrice d’enthousiasme, authentique pépite du Luberon à classer parmi les très beaux itinéraires estampillés aventure de ce petit massif provençal. Un stupéfiant concentré de ce que Luberon a de meilleur à offrir à ses visiteurs/ses.

le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Sortez vos jumelles ! Le lieu est en effet habité par une avifaune d’exception protégée par un arrêté préfectoral de protection de biotope. Sur le repli d’un rocher ou dans la pénombre d’une cavité, la silhouette d’un Aigle Royal, d’un Vautour Percnoptère ou d’un Hibou Grand-Duc pourrait bien apparaître !

Les rochers de Baude

Témoignage

Pur concentré de bonheur pour celles et ceux qui aiment le contact du rocher, les passages équipés au parfum d’aventure et les ambiances panoramiques ! Empaqueté dans ses seulement six kilomètres, ce circuit des Rochers de Baude se hisse à mes yeux haut la main parmi les itinéraires remarquables du Luberon, faisant jeu égal avec Buoux et Regalon.

David Genestal

En pratique

En détail :
– Distance : 6 km
– Dénivelé : 325 m
– Durée 2h30
– Difficulté : difficle

Accès en voiture : A 5 km à l’est de Cavaillon, par la D143. parking espace Saint-Ferréol, à proximité de la mairie.
Accès en bus depuis Cavaillon via la lignes 917 ou 918 Zou – Cavaillon – Apt

Accès aux massifs forestiers

L’accès et la circulation dans les massifs forestiers du Vaucluse sont règlementés pour votre sécurité et la préservation des sites sensibles au feu de forêt

RISQUE INCENDIE : REGLEMENTATION ET RESTRICTIONS
Chaque année, à partir du 15 juin, l’accès à certains massifs forestiers est réglementé en fonction des conditions météorologiques et du risque incendie.

Pour connaître le niveau de risque incendie du jour, composez le 04 28 31 77 11
ou rendez-vous sur www.risque-prevention-incendie.fr/vaucluse



BIVOUAC ET CAMPING SAUVAGE
Le bivouac et le camping sauvage sont interdits du 1er juillet au 15 septembre dans les massifs forestiers du Vaucluse.

Forêt en Vaucluse