17°
15°
Randonnée Dalle À Empreintes à Viens © Genestal

Randonnée La Dalle à Empreintes de Viens

La Préhistoire à portée de pied

On vient à Viens souvent pour son village ou pour Oppedette tout proche. Rarement pour une autre exploration pédestre. Un oubli, volontaire ou non, à corriger au plus vite avec cette excursion à pied vers la Dalle à Empreintes, testament géologique de plusieurs dizaines de millions d’années qu’ont laissé derrière eux une tribu d’heureux mammifères de l’ère Tertiaire. Un leg inestimable prétexte à une boucle d’une douzaine de kilomètres qui peut se targuer de ne pas seulement exister du fait de la seule présence de ce précieux trésor. Ici les chemins sont bons, la campagne agréable et le Colorado Provençal tout proche.

Durée :

4 heures

Type :

Randonnée

À Travers le Plateau des Courennes

De Viens au hameau de Saint-Amas

À l’écart du bourg étroit du vieux village, le Viens moderne se déploie autour du promeneur en propriétés cossues poussant à travers la chênaie. Ici s’exprime une certaine idée de la douceur de vivre en Provence au 21ème siècle. Un peu plus loin, des chevaux aux lignes racées apparaissent, batifolant avec insouciance dans des pâtures où s’aperçoivent d’anciennes capitales. Les sentiers ombragés retiennent le pas du promeneur pour le contraindre à savourer le temps. Au débouché d’un chemin de racines et de cailloux dessiné sous le couvert d’un bois mixte, un autre univers se dévoile alors comme au lever d’un rideau. La barrière verte du Pointu, relief empesé au pied duquel s’étend Rustrel, remplit un cadre champêtre plus ouvert de cultures et de biquettes. Voici Saint-Amas, un étage de transition, une zone tampon où s’introduit l’itinéraire entre les hauteurs de Viens et les abords du Colorado Provençal tout proche.

Ca vaut le détour

Ça vaut le détour

Il faudra prendre le temps de visiter Viens, sa Porte Sarrasine, ses façades superbement rénovées de maisons anciennes, ses encadrements de porte finement sculptés, ses jolis porches dévoilant des placettes ombragées. Et bien sûr admirer son château et sa monumentale tour de la Posterie.

Viens en Luberon

Comme une allure de Colorado Provençal

GR6 entre Barriès et La Cadenière
le saviez-vous ?

Le saviez-vous

Le sable sous nos pieds rappelle la nature particulière d’un sol dissimulant des matériaux anciens qui, il y a 20 millions d’années, sommeillaient paisiblement dans le fond d’une mer. La géologie a quelque peu chamboulé cette existence tranquille, propulsant ces molasses à l’air libre et les exposant aux mains de l’érosion.

De Saint-Amas à La Colle

Après l’Ubac de Pradenques, l’itinéraire explore les abords du Colorado Provençal, zone de coulisses peu pratiquée où se déploient néanmoins des segments de sentier insolites et des vues à couper le souffle. Tout commence au détour d’un coude, dans le pli inattendu d’un canyon de sable. Un passage étroit, aussi bref que superbe, encadré par deux parois aux nuances d’or et d’ocre au sommet desquelles ont été renvoyés les arbres. Vient plus loin un sentier balcon depuis lequel admirer la singulière silhouette de quelques ocres dépassant à travers la forêt et surmontées du remarquable village perché de Gignac. Dans cet espace aux allures de backstage, ces formations  plus modestes et moins spectaculaires que leurs illustres voisines échappent à la pression touristique d’un site dont l’indéniable beauté et la palpitante histoire ont conduit à une renommée mondiale.

Rendez-vous à la Dalle à Empreintes

De La Colle à Viens

Bien délimitée par un muret de pierre soigneusement réalisé, la Dalle à Empreintes se dévoile sur la dernière partie de l’itinéraire, s’évasant sous le sentier en glissant parmi une trouée ouverte dans les taillis. C’est un bloc aux formes géométriques et à l’apparence lisse à la surface duquel se distinguent des encoches auxquelles un regard plus attentif finit par attribuer la forme d’empreintes venues d’âges antédiluviens. Le temps fort d’un ultime segment de marche qui ne manque pas d’intérêt, dévoilant plus haut et depuis des terrasses rocheuses des vues généreuses sur les Gorges d’Oppedette et l’horizon de la Montagne de Lure. C’est ici la partie émergée d’un grand anticlinal qui vient se fondre dans le synclinal d’Apt. Le résultat d’une mécanique géologique précise dont les clés de lecture sont données au détour d’un panneau informatif à Viens, au terminus de cette randonnée.

le saviez-vous ?

Le saviez-vous

Découverte en 1968 par des promeneurs, la Dalle à Empreintes est aujourd’hui intégrée à la Réserve Naturelle Géologique du Luberon. Près de 200 empreintes de mammifères remontant à 30 millions d’années y ont été recensées. Rien d’étonnant à ce que le territoire ait également été labellisé Géoparc depuis 2015.

Dalle à empreinte à Viens

Témoignage

Des sentiers plus qu’agréables, un florilège de surprises inattendues au fil de l’itinéraire, une atmosphère de solitude apaisante qui donne l’impression de randonner dans des lieux ignorés des foules. Tout concourt à faire de cette petite boucle sans grosse difficulté une promenade appréciée au départ de Viens. Je la recommande sans hésitation. 

David Genestal

David Genestal

Carnets de Rando

En pratique

A télécharger :
Fiche technique de la randonnée

En détail :
– Distance : 13 km
– Dénivelé : 340 m
– Durée : 3h40
– Difficulté : très facile

bus

En bus depuis Apt, ligne Zou 989 (arrêt Viens Centre)