18°
15°
Colline de Piécaud à Caumont-sur-Durance © Département de Vaucluse

La Colline de Piécaud et le sentier de Garance

Pour alterner promenades des villes et promenades des champs…

La découverte de la Colline de Piécaud à Caumont-sur-Durance nous a apporté un vrai bol d’air pendant notre séjour avignonnais. Oui, de belles récrés au coeur de la garrigue provençale à seulement 15 min des remparts, c’est possible !Réputé pour sa biodiversité, cet îlot de nature est le cadre d’une balade facile, ludique et instructive qui contente toute la famille. Si la vue panoramique vaut le détour à elle seule, les richesses botaniques demeurent le fil conducteur de cette joyeuse exploration. Un programme idéal à improviser au hasard du calendrier pour une brève évasion à deux pas de la ville…

Durée :

1 heure

Type :

Randonnée

Parking :

gratuit

Plein les yeux !

Une ascension toute en douceur

Un chemin caillouteux part du parking du cimetière où nous avons laissé la voiture. L’ascension ne présente aucune difficulté et nous démarrons pleins d’élan. En très peu de temps, nous sommes déjà à la table d’orientation. Et là, c’est une incroyable surprise…
À seulement 134 m d’altitude, le regard balaye les reliefs emblématiques de la Provence. Plein feu sur la silhouette mythique du Ventoux ! La lumière oblique de cet après-midi de novembre éclaire tout l’horizon, les plateaux de Vaucluse, le Luberon, la plaine de la Durance jusqu’aux Alpilles…
C’est à un beau soleil d’automne que l’on doit la régie de ce spectacle à 360° ! Le paysage évolue avec les heures et n’est déjà plus tout à fait le même sur le chemin du retour.

Ca vaut le détour

Spots photo

Tout au long de l’itinéraire, des bancs sont installés face au panorama. Véritables stations dédiées à la contemplation, ces postes de repos et d’observation offrent de superbes points de vue.

Chemin de la Garance en Vaucluse

Espace préservé et sentier balisé

Sur la colline de Piécaud, classée Espace Naturel Sensible, la circulation est interdite aux véhicules à moteur. Un critère sécurisant que nous apprécions car nous sommes accompagnés de jeunes intrépides.
Balisé en vert, ponctué de 17 panneaux pédagogiques, le sentier botanique guide nos pas. Une jolie boucle qui permet d’observer les espèces végétales du site. Très bien pensé pour les enfants, cet itinéraire en apprend aussi beaucoup aux plus grands.
Nous savons désormais reconnaître les cistes et les genêts ou distinguer les feuilles du filaire de celles de l’olivier. Chênes, pins et laurier tin n’ont plus de secret pour aucun d’entre nous et nos schtroumpfs ont appris à identifier la salsepareille !
Le circuit n’est pas long, environ une heure. Sauf si comme nous, vous laissez le plaisir et les jeux étirer le temps…

Panneau information colline de Piécaud
Info pratique

Infos pratiques

Pour emprunter le sentier botanique poursuivez la marche au sommet de la colline. Le balisage commence au-delà de la table d’orientation.

Randonnée à la colline de Piécaud - Caumont-sur-Durance

Leçon de botanique

La garance

Parmi les espèces botaniques qui jalonnent le sentier figure la garance voyageuse. Cette plante typiquement méditeranéenne est ici la mascotte ! Elle apparaît sur tous les panneaux et nous avons compris pourquoi !
Exploitée pour la teinture rouge de ses racines, la garance des teinturiers a connu un essor spectaculaire au XIXe siècle en France. Non seulement le Vaucluse a été le principal lieu de culture mais Caumont-sur-Durance même est à l’origine de cette activité déterminante pour le territoire.
Depuis Althen-les-Paluds jusqu’aux bords du Rhône, les paysages évoquent l’histoire de ce miracle industriel, la vie romanesque d’un homme et l’audace d’un autre… Car le voyageur arménien Jean Althen et le Marquis de Caumont ont bien effectivement contribué aux desseins de ces paysages.

Témoignage

Clin d’œil

Deux précieux témoins de cette incroyable épopée industrielle sont conservés dans le vieil Avignon : les roues à aubes de la rue des teinturiers et la statue de Jean Althen qui trône au Jardin du Rocher des Doms.

Racine de Garance

Le Jardin Romain

Jardin Romain en Vaucluse
Coup de coeur

Coup de cœur

Entre le parking et le jardin romain, au pied de la chapelle Saint Symphorien, une table de pique-nique est aménagée au milieu des prés. Goûter sous le ciel bleu, entre vieilles pierres, cyprès et oliviers…

Pour jouer les prolongations

Avant de reprendre la voiture, nous avons contourné le cimetière pour accéder au Jardin Romain. Aménagé autour des vestiges d’une villa romaine du 1er siècle, ce vaste espace clos et paisible nous a offert l’occasion de poursuivre nos découvertes. Mêlant histoire antique et botanique, le jardin s’organise de part et d’autre d’un long bassin. Ici le parcours pédagogique tisse un lien entre la nature et les divinités. Quelles essences représentent Jupiter, Apollon ou Minerve ? De quel dieu la vigne est-elle le symbole ? Quelle est donc l’histoire du fil d’Ariane évoquée par ce labyrinthe de buis ? Tout un petit remue-méninges amusant et d’actualité pour amateurs d’histoire et de mythologie!
Avec ses structures en cordage, l’aire de jeu et de grimpe du site fut quant à elle dédiée au remue-ménage…
Un tel programme riche et actif sans longue route, voilà ce qui nous a vraiment séduits.