23°
21°
Festival d’Avignon ©KESSLER G

Festival d’Avignon

le plus grand théâtre du monde

C’est en Provence, durant 3 semaines, en juillet, que tout le monde du théâtre et du spectacle vivant se donne rendez-vous chaque année, depuis 1947.
Bienvenue au festival d’Avignon !

Durée :

2 jours

Budget :

de 20€ à 40€

Type :

Randonnée

Parking :

gratuit

Une ville, 2 festivals, plus de 1 000 spectacles

Affiches du festival d'Avignon - ©HOCQUEL A
Affiches du festival d’Avignon – ©HOCQUEL A

Un peu d’histoire

Le festival d’Avignon, c’est l’héritier de Jean Vilar, qui créa l’événement en 1947, et Avignon le Off, dont la première édition remonte à 1966, sous la houlette d’André Benedetto, homme de théâtre, qui a voulu montrer une vision alternative du théâtre.

La ville devient une immense scène, des trottoirs aux salles obscures, des jardins au parvis du Palais des Papes : c’est un tourbillon de couleurs, langues, styles

La danse africaine y côtoie le théâtre chinois, les grands auteurs de la littérature tutoient des humoristes contemporains…
Bref, vous l’aurez compris, le festival d’Avignon est unique !

VIDÉO

Le Vaucluse, terre de festivals

Le festival d’Avignon, ce sont deux festivals qui se mêlent : le festival d’Avignon et Avignon le Off. Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les envies !
On a testé, on vous le garantit, vous trouverez votre bonheur.

Ambiance : de la parade aux spectacles de rue

Tout commence par l’atmosphère des rues : calme au petit matin, dès 10h, tout s’anime (jusque très tard dans la nuit) !
On y croise quelques « colleurs d’affiches » assidus : oui, Avignon, durant le festival, c’est des affiches partout où il y a un bout de mur, grille, barrière, façade disponible.

Les troupes en costume déambulent dans les rues, font des haltes pour proposer une saynète au passant, sans oublier de distribuer le tract à la fin (les enfants ont d’ailleurs un amour sans borne pour les tracts, trésors qu’il faut garder à tout prix dans une pochette !).

Ambiance de rue lors du festival d'Avignon - ©BISET V
le saviez-vous ?

Bon plan

Certaines troupes offrent des places lors de cette parade !

Festival d'Avignon - ©KESSLER G

Découvrez les ambiances du festival

Parade du festival d'Avignon - ©BISET V

Ça vaut le détour

La parade du festival Off
Chaque année, le jour d’ouverture du festival, une parade de toutes les troupes, costumées, entourées de créatures colorées géantes, parcourt la ville.
On pourrait dire que c’est un carnaval en juillet.

Ambiance dans la rue

Hop, on change de rue et l’ambiance se fait musicale, avec un chanteur de rue, un extrait de concert, le tout dans une amusante cacophonie qui incite souvent les festivaliers en culottes courtes à s’essayer à la chanson ou esquisser un pas de danse en profitant du public #jemamuse

Sur le parvis du Palais des Papes qui devient mur de scène (et quel mur !), les danseurs laissent leur place aux musiciens, qui à leur tour, offrent cette scène impromptue mais ô combien majestueuse, aux artistes de rues.
Souvent, les spectateurs de tous les âges deviennent acteurs car ces artistes aiment partager leur création au plus près du public. On pourrait vous dire que les enfants adorent, mais pas que…
Les plus grands se laissent emporter par cette joie communicative et se lancent !

Si vous avez l’occasion, essayez, émotions garanties.

A la découverte du festival d’Avignon

Ça y est, vous avez choisi
votre spectacle ?

Direction la salle (dans un théâtre, un gymnase, un parc, une grande cour d’hôtel particulier, une école… vous avez bien lu, à Avignon, tout devient scène).

3 coups ou des lumières qui s’éteignent et la magie du festival opère.
On change d’époque, d’univers, parfois de langues.
Les respirations sont à l’unisson des émotions des artistes : on rit, on pleure, on suit le rythme de la musique et des danseurs, on s’interroge parfois.

Bien sûr, à la fin, on applaudit on félicite, on demande un autographe, une dédicace (et on fait un selfie).

A savoir

Près de 50 spectacles pour le festival d’Avignon et plus de 1000 pour Avignon le Off : des levers de rideaux à toute heure, car les spectacles ont lieu toute la journée, souvent le matin ou tout début d’après-midi pour les plus jeunes.

Chorégies d'Orange - ©HOCQUEL A

L’après-spectacle : la magie continue

Après les émotions, prolonger le spectacle à la terrasse d’un café est presque un passage obligé.
« On refait l’histoire », que l’on soit petit ou grand, on a envie de faire partager ses émotions, ce qui a plu (ou pas !), on devient critique culturel éphémère, même au plus jeune âge (d’ailleurs parfois plus critiques que les aînés #nofilter).

Mais le festival n’est pas fini pour autant !
On peut, pour prolonger l’instant, aller voir les expositions thématiques (à la Maison Jean Vilar ou à la Collection Lambert), assister à des rencontres avec des artistes, des conférences…

Spectacle de rue pendant le festival d'Avignon - ©HOCQUEL A

Pour les enfants

le festival Théâtr’Enfants propose une journée « De la page à la scène » où le jeune public rencontre des auteurs contemporains.

Festival d'Avignon - ©KESSLER G

Spectacle de rue

au Festival d’Avignon

 » Le théâtre est une nourriture aussi indispensable à la vie que le pain et le vin… Le théâtre est donc, au premier chef, un service public. Tout comme le gaz, l’eau, l’électricité.  » Jean Vilar