21°
20°
Artisans de Pernes les Fontaines © Hocquel

Chez les artisans de Pernes-les-Fontaines

Des créations uniques made in Vaucluse

J’ai une tendresse particulière pour la découverte des savoir-faire ancestraux. Leur côté manuel me plonge admirative dans une sorte d’exploration de « l’authentique ». Quel que soit le domaine, mon esprit s’évade au contact de ceux qui font (re)vivre les traditions, en réparant, transformant ou ressuscitant les objets. Aujourd’hui, j’avais envie de vous partager mon intérêt pour les artisans-créateurs de Pernes-les-Fontaines. D’autant qu’on peut jouer les prolongations à l’occasion d’un atelier. Vous me suivez ?

Durée :

3 heures

Type :

Visite

Pernes-les-Fontaines, cité des artisans-créateurs

Avec ses ruelles et ses remparts, la « médiévale » Pernes-les-Fontaines invite à la rêverie. De sa collégiale romane à ses hôtels particuliers et sa tour coiffée d’un campanile en fer forgé, la petite cité renferme aussi un sacré trésor : celui des artisans d’art. Chaque année, à l’automne, ces derniers sont d’ailleurs à l’honneur lors des « Les Rencontres des Métiers d’Art » organisées par l’association éponyme. Hébergés dans le cœur historique, ils sont une vingtaine aujourd’hui, accueillis par la ville qui, en hôte bienveillante, les dote d’une même enseigne faite-maison. Ainsi, à chaque entrée marquée d’un chat et d’une souris (un clin d’œil à la Tour de l’Horloge), un artisan y a fait son nid 😉. Aujourd’hui, 4 d’entre eux m’ont ouvert leur porte pour partager leur passion des objets uniques. Marqueterie, sculptures, bijoux et tapisserie d’ameublement, en route pour 4 escales dans l’univers de la création et de la restauration. Suivons les soleils au sol qui balisent ce parcours des artisans d’art et les chats en l’air !

Façade de maison à Pernes les Fontaines
le saviez-vous ?

A savoir

A Pernes, on retrouve aussi les dress-code et les objets de mode anciens du territoire à la Maison du Costume comtadin, ou les vieux vélos au musée comtadin du Cycle.

Village de Pernes-les-Fontaines

La marqueterie d’Art

Corentin Tavernier est artisan marqueteur diplômé de la très réputée école Boulle, du nom d’André-Charles Boulle, ébéniste de Louis XIV.

Mais qu’est-ce que la marqueterie ? Pour ma part, je vous répondrais : « Tellement de choses ! De la collecte de matières premières, du dessin, du découpage de précision, de l’assemblage, de la teinture, de la peinture, un scalpel omniprésent ! … bref, un mariage de techniques conventionnelles et modernes et surtout, de la patience ! ». Corentin lui, est plus explicite – forcément : « c’est l’art de réaliser des motifs décoratifs à partir de plaques de bois, nacre, écailles de tortues (ça c’était avant), laiton, étain, ébène… ». Au total, il dispose dans son atelier d’une palette de 450 nuances de bois qui, selon leur tanin, teinteront un regard, égayeront une bouche ou reproduiront une feuille de Nigelle comme pour cet écritoire ancien qu’il restaure actuellement. Corentin a aussi cette particularité d’être à la pointe de la modernité puisqu’il a lui-même fabriqué ses machines. Voici donc qu’une imprimante 3D, une fraiseuse numérique et une graveuse au laser côtoient les pots de cire, de colle et de vernis, avec comme trait d’union entre 2 mondes, un ordinateur pour le design de précision et la visualisation du travail à l’échelle. Il y a tant de choses à décrire ! Allez voir par vous-mêmes, car l’atelier est ouvert à tous et la boutique où sont exposés bijoux, luminaires et tableaux marquetés est une jolie entrée en matière 😊

Coup de coeur

Coup de cœur

Pour les luminaires ! dont les fines plaques de bois qui forment l’abat-jour, évoluent avec la chaleur et la luminosité ambiantes.

Adresse : 3 rue Raspail, Pernes-les-Fontaines

Corentin Tavernier à Pernes les Fotnaines

Les sculptures de JO.L

Joëlle Ruillier - Sculptures - Pernes les Fontaines
Info pratique

Bon plan

Joelle organise également des ateliers créatifs de découverte ou de perfectionnement pour travailler l’argile. La terre et le matériel sont fournis.

Adresse : 36 rue Gambetta, Pernes-les-Fontaines

Avec ses mobiles et ses acrobates en vitrine, voici une toute petite boutique pleine de charme que je tenais à visiter.

A l’intérieur, entre bois patiné et matière minérale, l’ambiance n’est que douceur, baignée d’une jolie lumière naturelle. Fleuriste et aujourd’hui décoratrice, Joëlle Ruillier donne vie à son art au travers de sculptures brutes, en grès noir ou blanc, toutes modelées à la main. Sur les meubles cérusés, des vases, des soliflores, quelques pièces de vaisselle en terre cuite émaillée, mais surtout une multitude de personnages doux et tendres. Sans visage, ces silhouettes tiennent la pose, assises, debout ou dans un mouvement figé (pas toujours confortable !) et souvent aérien. Ici deux danseurs de corde défient le mur et son implacable verticalité. Là, un ban de poissons survole des galets gravés. Je suis conquise par la magie des lieux et la poésie de Joëlle Ruillier. D’ailleurs, après un moment dans sa boutique, j’avais l’impression que nous étions finalement plus nombreux. Tous ces petits personnages constituent une tribu joueuse et omniprésente. Je ne peux que vous conseiller de visiter cette boutique et de vous laisser gagner à votre tour par la beauté des matières et des formes.

Les bijoux que j’aime

La boutique G’aime de Sylvie Quatrefage est l’une de mes adresses car c’est l’endroit pour faire réparer ou façonner ses bijoux sur-mesure.

Dans un travail à façon, Sylvie crée, mais surtout, répare et transforme les bagues, colliers que l’on ne porte plus. Après avoir longuement échangé avec vous, écouté vos envies, elle donne corps à votre projet et redonne vie à la pièce autrefois désuète. Elle travaille l’argent et l’or essentiellement (son métal de prédilection 😉) auxquels elle greffe des pierres quand on le souhaite. Penchée sur son établi, équipée de pinces de toutes tailles, elle lamine, façonne, accessoirise et agence avec méticulosité. Au bout de la chaîne, voici une création unique ou une réparation salvatrice, et surtout un client heureux de renouer avec son bijou. Alors, pourquoi ne pas recréer à l’infini vous aussi vos bagues ou pendentifs personnalisés ? Moi en tout cas j’ai déjà quelques petites idées 😉.

le saviez-vous ?

Bon à savoir

Formée à la bijouterie, Sylvie est également joaillière. Les bijoux deviennent une sentinelle que l’on peut continuer à se transmettre de génération en génération, en les « ramenant » dans l’air du temps 😉.

Adresse : 42 rue de la République, Pernes-les-Fontaines

La boutique G’aime de Sylvie Quatrefage

La zinzoline

La zinzoline,tapisserie d’ameublement - Pernes les Fontaines
le saviez-vous ?

Bon à savoir

Florence organise ponctuellement des cours d’initiation afin de découvrir les gestes de base pour les réinvestir dans nos projets personnels de restauration.

Adresse : 35 rue Emile Zola, Pernes

Au pays de la tapisserie d’ameublement, du cannage et du rempaillage

Encore une rencontre inspirante et un lieu lumineux comme je les aime, façon maison de campagne. Situé dans l’ancienne maternelle de Pernes, l’atelier de Florence Allène est baigné de soleil et regorge de tissus tous plus colorés les uns que les autres et de matières végétales. Comme des grands batônnets d’encens roses, verts, rouges, bleus, de longs brins de paille de seigle remplissent les paniers, et les échantillons tissés ornent les étagères et les portants. Voilà plusieurs années que Florence s’est reconvertie dans la tapisserie d’ameublement, et son carnet de commandes ne désemplit pas ! Florence adore réparer et surtout, réemployer les pièces de textile pour créer des meubles uniques. Aujourd’hui, elle vit de sa passion pour les tissus anciens qu’elle chine régulièrement, et travaille de façon traditionnelle avec des matières premières naturelles (crin végétal, crin de cheval…) pour rempailler et restaurer toutes sortes de chaises et de fauteuils. Sous ses mains, les sièges retrouvent leur assise et leur superbe, comme cette petite chaise Napoléon III flanquée d’un canevas chinois révolutionnaire. J’adore !