13°
Isle sur la Sorgue @ O’Brien

Les bons plans « fraîcheur »
du nord Luberon

4 jours

Distance :
100 Km

Le village des Taillades

Lagarde d’Apt

En été, les endroits où l’on peut trouver de la fraîcheur sont les bienvenus. Et ils sont nombreux en Vaucluse ! Forêts, plans d’eau, sites magiques et moments conviviaux à partager en soirée, voici des idées d’activités pour profiter pleinement des températures estivales le temps d’un séjour en Nord Luberon. Embarquez avec nous pour un joli roadtrip de 4 jours !

Téléchargement

Telecharger au format GPX

Départ

Place de la Mairie
Les Taillades

Coordonnées GPS

5.093096

43.834485

Jour 1 / matin : à l’aube sur le massif du Luberon

Assister au lever du soleil, c’est un peu comme vivre le premier matin du monde. Surtout aux Taillades où l’on peut profiter de la première lueur du jour dans un cadre et un calme exceptionnels.

Il est 6h du matin et nous voilà partis pour une belle randonnée de 4h au cœur du massif du Luberon, à la conquête des premiers rayons de soleil. Nous sommes accompagnés par notre guide naturaliste sur ce circuit qui longe les crêtes. La beauté de la nature est à couper le souffle. Tout semble neuf, à l’image de ce nouveau jour qui se lève progressivement.

Quel spectacle lorsque le soleil émerge enfin derrière les falaises de calcaire ! Et voici qu’à quelques mètres de nous, un couple de rapaces prend son envol pour se laisser planer au-dessus de la vallée. Tous deux semblent être seuls dans ce ciel qui se charge d’azur… comme nous le sommes au monde, à cet instant.

En pratique

  • RDV Place de la Mairie aux Taillades tous les mardis à 6h
  • On emporte son petit-déjeuner, sa gourde et sa casquette ainsi qu’une veste pour la fraîcheur matinale. Le dénivelé est de 325 m.
  • Tarif : 10 € – 20 personnes maximum – réservation en ligne sur le site de l’office de tourisme ou aux points d’accueil du territoire.
  • Retour de la balade à 10h : profitez-en pour visiter le très joli village des Taillades et prendre en photo la magnifique roue à aubes du Moulin Saint Pierre.
  • Avant de partir, consultez la carte des accès aux massifs forestiers : ils peuvent être interdits si les risques incendie sont trop élevés

Jour 2 / matin : Dans les coulisses souterraines de Gordes

A Gordes, le Palais Saint Firmin comporte des caves souterraines que l’on peut visiter. Commence alors une petite balade insolite dans les entrailles de la pierre calcaire sous le village. Envoûtant !

Cet espace semi-troglodyte classé Monument historique a été découvert à l’occasion des travaux de rénovation du Palais Saint Firmin en 1961. Quelle surprise de plonger dans ce vaste labyrinthe de caves sur sept niveaux où perdurent les traces d’une civilisation passée avec une chapelle, des escaliers, des citernes, un four à pain, des moulins à huile … En fait c’est tout un ensemble de vestiges témoins de savoir-faire ancestraux qui sommeillent ici. Au Moyen-Age, ce site extraordinaire – alors très animé- n’était autre qu’une partie du village construite, par manque de place, sous le niveau de la terre. On chemine ébahi (et au frais !) dans les différentes salles voûtées, on s’attarde devant les vitrines des objets retrouvés et on remercie l’archéologie !

En pratique

  • En provenance de L’Isle-sur-la-Sorgue en direction d’Apt, puis la RD15, RD2 en direction de Gordes.
  • Tarif : 6 €/ gratuit pour les moins de 5 ans.

Jour 2 / après-midi : Fraîcheur paisible à l’abbaye de Sénanque

Le besoin de fraîcheur nous conduit naturellement à l’Abbaye de Sénanque. Au creux d’un vallon isolé des Monts de Vaucluse, du haut de la route qui serpente, on aperçoit ce joyau de l’Art Roman, comme un solitaire dans son écrin.

Le soleil estival commence à chauffer la pierre brute. Dans une demi-heure, les portes de l’abbaye s’ouvriront pour accueillir les visiteurs venus se recueillir, voyager dans le temps ou tout simplement découvrir ce monastère du 12ème siècle, gardien des règles cisterciennes. J’ai de la chance, c’est encore le temps de la floraison pour la lavande et tout autour le brin bleu étire ses sillons. Le tableau est juste magnifique. Le contraste avec l’intérieur est saisissant, on passe du chaud au froid, de la lumière à l’ombre, de la vie trépidante au silence bienfaiteur. On s’emplit des lieux et on déambule dans le cloître en suivant notre guide, un moine de la communauté toujours en activité ici.

En pratique

  • Depuis Gordes, rejoignez Sénanque par la RD 177 en direction de l’Abbaye Notre-Dame de Sénanque.
  • Grâce à l’Histopad qui permet une visite numérique immersive, remontez le temps et voyez la vie telle qu’elle existait au cœur de l’Abbaye il y a 800 ans ! L’Histopad donne à voir des reconstitutions historiques spectaculaires, entièrement élaborées par un comité scientifique.
  • L’Abbaye Notre-Dame de Sénanque fut le coup de cœur de Stéphane Bern dans le cadre de son émission de sauvegarde du patrimoine d’exception.

Vidéo

Visite de l’abbaye Notre-Dame de Sénanque avec l’Histopad

Jour 2 /soirée : Gordes aux lanternes

Tous les vendredis, à la nuit tombée, partez découvrir le très célèbre village de Gordes au temps du Moyen-âge à la lumière des lanternes. Accompagnés de votre guide, vous ne verrez pas le temps passer !

C’est l’un des plus beaux villages de France. Ses maisons en pierres blondes s’enroulent autour de l’éperon rocheux jusqu’en haut du promontoire face à la vallée du Calavon. Avec ses façades, ses ruelles en calades et leurs boutiques typiquement provençales, ses passages voutés et ses pavés empruntés par les pèlerins de St Jacques de Compostelle, Gordes regorge de charmes et fait place aux légendes et aux histoires le soir venu.
Sa visite nocturne animée, en compagnie d’une guide très inspirée, nous enseigne son histoire, ses anecdotes, le tout dans une ambiance et une lumière particulières. Insolite !

En pratique

  • Depuis Sénanque, retour sur Gordes par la RD 177.
  • Durée de la balade : 1h30 /RDV tous les vendredis à 21h30 Place Genty Pantaly, au pied du château / Tarif : 12 €
  • Port du masque recommandé.

Vidéo

Les visites de l’été en Luberon

Jour 3 / matin : Au creux du vallon de l’Aiguebrun à Buoux

La combe qui scinde en deux le massif du Luberon abrite une rivière et un vallon rempli de trésors cachés entre ses deux falaises escarpées. Au coeur de ce parc naturel régional, entre l’ombre minérale et végétale, fraîcheur garantie et … déconnexion aussi !

Forêt, pieds de falaise, rives de l’Aigebrun, ripisylveVoici un joli panel de paysages où se balader l’été à l’abri du monde et de la chaleur. Avec ses eaux translucides, la rivière est le fil conducteur de cette promenade. Généreux, l’Aiguebrun irrigue toute la vallée et donne naissance à une flore et une faune d’une richesse incroyable : nombril de Vénus, chênes et peupliers noirs, libellules. Le secteur, qui a d’ailleurs intégré la grande famille des espaces naturels sensibles du département, est la promesse d’une jolie randonnée 🙂

En pratique

  • A 8 km au sud d’Apt par la D113 et à 12 km au nord de Lourmarin par la D943 et D113. Parking à l’entrée nord du village de Buoux.
  • Porter des chaussures qui maintiennent bien vos chevilles car beaucoup de passage sont très caillouteux et glissants (passage à gué).
  • Avant de partir, consultez la carte des accès aux massifs forestiers : ils peuvent être interdits si les risques incendie sont trop élevés
  • La vallée de l’Aiguebrun est un espace naturel sensible. N’oubliez pas : camping, feu, cueillette, véhicules à moteurs sont interdits et ramassez vos déchets avant de quitter les lieux !

Jour 3 / midi : Pique-niquer à la forêt des Cèdres

On poursuit notre tour des grands espaces avec un pique-nique à l’ombre des cèdres centenaires de la forêt de bonnieux à quelques kilomètres de là. Par ici les senteurs de bois verts et bleutés, les clairières ombragées

A 700 d’altitude entre Lourmarin et Bonnieux, une forêt de Cèdres du Moyen-Atlas se développe depuis 1862 offrant un cadre de balade idéal ainsi qu’une gigantesque aire de pique-nique aux décors multiples. A votre avis, allons-nous nous poser sur les tables à l’entrée ? sur les rochers du sentiers d’où on profite d’une vue panoramique ? dans l’herbe des percées végétales ? ou près des cabanes en bois qui restent le repaire préféré des enfants ?…

En pratique

  • Depuis Buoux, prendre la RD 113 puis la RD 36 direction de Bonnieux en suivant la signalétique directionnelle
  • La forêt des Cèdres est également l’un des espaces naturels sensibles du département.
  • Une grande variété de plantes y ont élu domicile comme l’Orchys de Bertolon, les iris nains, les joubarbes et le genêt de Villars.
  • Avant de partir, consultez la carte des accès aux massifs forestiers : ils peuvent être interdits si les risques incendie sont trop élevés
  • La forêt des Cèdres est un espace naturel sensible. N’oubliez pas : camping, feu, cueillette, véhicules à moteurs sont interdits et ramassez vos déchets avant de quitter les lieux !

Jour 3 / fin d’après-midi : L’heure du thé au plan d’eau de la Riaille à Apt

Aux portes d’Apt, le lac de la Riaille propose un espace de loisirs nautique gonflable (la Mobybase), deux piscines flottantes ainsi qu’un coin « pêche », tout ceci avec le Massif du Luberon en toile de fond. Idéal pour poursuivre et prolonger les plans fraîcheur sur toute la journée !

De l’eau dans l’eau. C’est un peu l’effet que font ces deux piscines flottantes matérialisées par des plages de bois à la surface et deux pontons reliés aux rives.

En pratique

  • Depuis la forêt des Cèdres, par la RD36 rejoindre la RD 232 puis la RD 943 en direction d’Apt.
  • Le site est ouvert de 13h à 20h et propose des aires de jeux pour les enfants.

Jour 4 / après-midi : Fraîcheur aux mines d’ocre à Gargas

Parmi les expériences rafraîchissantes bienvenues en été, le site des Mines de Bruoux à Gargas est un « incontournable », une curiosité unique en Europe. Cette ancienne carrière d’ocre réserve en effet une visite surprenante et captivante pour petits et grands.

Cet après-midi direction les mines de Bruoux à Gargas ! Face à l’entrée magistrale couleur fauve, on est saisi d’admiration et le voyage ne fait que commencer. Avec ses 40 kms de galeries souterraines tempérées à 14° c toute l’année, cette ancienne carrière d’ocre propose un parcours dans les entrailles de la terre. C’est coiffés d’un casque et muni d’un masque que l’on suit notre guide sur les pas des ocriers. Cette visite est fascinante et on vous la conseille vivement !

En pratique

  • En venant d’Apt, prendre la RD943 en direction de Gargas, puis suivre la signalétique.
  • La durée de la visite est d’1h et vous vous présentez 20 mn au plus tard avant le départ / Tarif : 8,50 € à 9, 50 €
  • Profitez d’un tarif réduit avec le ticket ‘Mine-Usine’ avec la visite de l’ancienne Usine Mathieu de Roussillon transformé en Conservatoire des Ocres (visite des fours, des bassins, boutique de pigments…)
  • Ce site de visite est inclus dans le Vaucluse Provence Pass

Jour 4 / soirée : La tête dans les étoiles à Lagarde d’Apt

Les nuits d’été sont une période idéale pour observer les étoiles. L’observatoire astronomique Sirene nous embarque dans une soirée découverte de la voûte céleste. Alors offrez-vous une toile originale et changez de dimension !

A une trentaine de kilomètres des mines, on prendra de la hauteur le soir venu pour gagner l‘Observatoire SIRENE sur les hauteurs de Lagarde d’Apt. Quel plaisir de vivre la douceur nocturne en regardant les étoiles ! On est reçu par une équipe de passionnés qui s’adapte à notre connaissance et nous expose les grands mystères de l’univers, c’est passionnant ! Lune, planètes, astéroïdes, comètes, amas et pouponnières d’étoiles, nébuleuses, galaxies… On en prend plein les mirettes et on apprend. De quoi faire de très beaux rêves…

En pratique

  • A partir des mines de Bruoux, suivre la RD34 en direction de Lagarde d’Apt.
  • Durée : 4h / Tarif : 200 € pour deux personnes uniquement sur réservation. La soirée débute à 22h.
  • Pour la sécurité de tous, les oculaires d’observation et les équipements à usage public sont désinfectés entre chaque soirée et l’animateur qui vous accueille porte un masque et des gants.