17°
15°
Pêcheur au plan d’eau de Monieux © Planque

Le bonheur de la pêche en Vaucluse

Les 2600 km de rivières du Vaucluse (dont 400 km en 1ère catégorie piscicole) abritent près d’une quarantaine d’espèces de poissons et 4 espèces d’écrevisse (dont une protégée). Une diversité qui fait du Vaucluse un paradis des pêcheurs à la ligne, à la mouche, à la canne au coup…
Mais pour pêcher, on doit être en possession d’un permis ou d’une carte de pêche, respecter les secteurs autorisés et les consignes. Et ainsi avoir, au bout de l’hameçon, la promesse de la belle prise !

« Pêche en Vaucluse : transmettre sa passion, c’est agir pour demain »

Pour bien commencer, la pêche en Vaucluse expliquée par un spécialiste avec Yves Durand, président de l’AAPPMA (association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique) de l’Isle-sur-la-Sorgue

On pourrait dire que la Sorgue, c’est son jardin clapotant, avec son eau si claire qu’on voit les herbes oscillant au gré du courant, parfois même les poissons qui semblent narguer l’observateur ou le pêcheur. Yves nous explique les techniques, nous livre ses spots et conseils pour bien commencer la pêche en Vaucluse.

Enfant qui pêche

Il y a toujours une berge pour poser ses cannes !

Si le Rhône, le réseau des Sorgues, la Durance ou le Toulourenc figurent parmi les spots incontournables, le Vaucluse regorge aussi de petits cours d’eau et d’étangs/lacs/plans d’eau (plus de 30 sites qui représentent 700 ha) qui valent le détour.

Plan d'eau de la Riaille

Zoom sur la pêche pour tous 

Parcours labellisés, parcours de nuit, espaces aménagés pour les pêcheurs à mobilité réduite, la pêche, c’est pour tout le monde !

Il existe notamment des parcours labellisés pour découvrir la pêche et l’environnement :
– Parcours famille : le lac de Monteux, Li Piboulo à Piolenc ou la Riaille à Apt
– Parcours passion : Les Issarts-Les Angles (silure), l’Ïle Vieille à Mondragon (carnassiers et cyprinidés)
– Parcours de nuit : le Rhône (autour d’Orange et d’Avignon) et la Durance (secteurs de Peyrolles-en-Provence, Pertuis, Cadenet, Cavaillon, Avignon et Châteaurenard)
– Les pontons et équipements aménagés PMR à Apt, Lapalud, Lauris, Monteux, Pertuis, Piolenc, Sorgues, Saint-Cécile-les-Vignes, Vedène et Velleron.
 

le saviez-vous ?

Dormir dans un « hébergement pêche »

L’hôtel-restaurant du Parc à Fontaine-de-Vaucluse, le Domaine de La Petite Isle à l’Isle-sur-la-Sorgue, Le Vieux Moulin de Crillon à Velleron font partie de ce label décerné par la Fédération Nationale de Pêche en France, où l’hébergeur garantit un accueil privilégié avec une large gamme de services dédiés

Pêcheurs en Vaucluse

A chaque saison,chaque rivière, chaque étang sa pêche

Pêcheur du soir
Coup de coeur

Coup de cœur

En Provence Côté Rhône, on pêche en étang (au lac des Girardes à Lapalud, dans les lacs du Bartras et du Trop-Long à Bollène, ou au lac des anciennes sablières des Brotteaux), soit en eau vive dans le Lez à Bollène, Mondragon et Mornas.

Grâce au calendrier de La Fédération de la Pêche en Vaucluse, l’on sait si c’est la saison des salmonidés, du brochet, du sandre de l’anguille ou encore de la lamproie, quelles sont les tailles de prises autorisées et leur nombre, toujours dans un souci de préservation des espèces. Ainsi, le brochet doit-il mesurer 60 cm, le sandre 50 cm, l’alose 30 cm ou l’anguille 12 cm et certaines truites sont limitées à 1 prise/jour/pêcheur.

Zoom sur le no-kill, pêche sportive

Si nombre de pêcheurs cuisinent (ou font cuisiner 😉) le fruit de leurs prises, certains pratiquent le no-kill (aussi appelé catch and release), qui consiste à relâcher le poisson capturé (avec des hameçons sans ardillons et manipulé avec précaution pour ne pas le blesser). Une technique née aux Etats-Unis qui se pratique dans le Vaucluse à Fontaine-de-Vaucluse, Vaison-la-Romaine, Velleron et Entraigues-sur-la-Sorgue.

No-kill